Sur cette même image, un set de valises spécifiques (F) est placé dans le coffre. Ces trois valises, une grande et deux petites, sont conçues de telle façon que le volume réduit du coffre est rempli le plus judicieusement possible. Les bases des valises sont coupées en pan afin qu’elles épousent la forme du coffre à bagages. Le gros inconvénient de cette forme est qu’on ne peut pas mettre les valises par terre comme des bagages ordinaires, il faut les mettre à plat comme sur notre image. Les cordes (G) visibles au-dessus du dossier correspondent au système de mobilisation du store arrière de série (!) équipant les modèles 1934 et 1935. Il sera traité en détail sur une page reprenant de cette même façon l’intérieur des Traction premiers modèles. (A venir…)

Enfin, petit détail: le vide-poche arrière (H) en finition « bourse » n’ai jamais été monté de série sur une 7. Cette notice d’entretien, bien que datant d’août 1934, contient des photos retouchées d’un prototype « Sensaud de Lavaud ». On y trouve d’ailleurs la photo bien connue de l’intérieur de ce prototype dont on a « fêté les retrouvailles » il y a quelques années dans un livre bien connu….

 

Je vous livre le texte original extrait d’un des premiers dépliants sur la 7 concernant la malle arrière de série. Il faut dire qu’à l’époque déjà, les publicitaires ne manquaient pas d’un certain humour….

Avant de nous pencher sur le détail des malles extérieures, étudions d’abord la malle de série seulement accessible par l’intérieur. L’image que nous vous présentons ici est tirée de la notice d’entretien originale de la 7 et de la 7S (Référence A.C. 4133-8-34).

 

Elle nous montre la banquette arrière dont le dossier (A) en position relevée permet l’accès peu aisé au coffre. A cette fin, le dossier (qui est bien lourd, croyez-moi) est suspendu par des lanières en cuir (B) à un petit bouton chromé (C) fixé sur la custode arrière (pièce refabriquée disponible). Le dossier en position abaissée prend appui sur la tôle recouvrant l’essieu arrière par l’intermédiaire de deux vis de réglage (D) munies de caoutchoucs (pièce refabriquée disponible). On peut voir les empreintes correspondantes (E) sur la moquette du coffre. Ce réglage se fait lorsque le dossier est relevé et vu le poids de l’ensemble, c’est un réglage que l’on fait une fois pour toutes.

Bouton (C)

Vis (D)

1° Le coffre à bagages de série

Un des défauts congénitaux des Traction premiers modèles était la malle beaucoup trop petite et non accessible de l’extérieur. Très tôt déjà, certains accessoiristes ou même de simples clients se sont occupés de ce problème, avant que les Usines ne sortent en octobre 1935 la malle ouvrante de l’extérieur. Ainsi le problème de l’accès fut résolu en partie, mais il restait celui de volume réduit. Ce n’est à partir de juillet 1952 que le volume du coffre augmentera de façon sensible, grâce à l’adjonction d’un couvercle de malle disgracieux à souhait.

Guy LOOS  © 2004

La société «TUBAUTO», créatrice des toits découvrables «CELER» a commercialisé une malle fermée accessoire pour pallier un des défauts majeurs de la première série: l’accès difficile du coffre par l’intérieur. Notre photo montre une 7C d'après avril 1935 (avec les sièges à barre chromée «TUBAUTO») munie d’une malle en apprêt (ou en aluminium, sans finition) qui devrait être peinte dans la même couleur que la voiture. Après avoir découpé la tôle de la malle borgne, on avait simplement besoin de visser la pièce en métal. Persistent, bien visibles sur cette image, les deux goulottes d’essence dont on aperçoit celle de gauche, habilement encastrée dans la malle, mais qui devait rendre pénible la tâche du pompiste. A noter que presque tous les éléments de la partie arrière d’origine ont été utilisés (plaque d’immatriculation centrale, cache roue, pare-chocs). Il manque juste la 3e partie (interne) du cache roue. Une carte postale montre cette malle montée sur une 7 ou 11AL à Barneville. Ce montage, préfigurant la malle montée en série à partir de juillet 1952, perturbe le dessin très pur de Flaminio Bertoni.

Cette malle adaptable respecte beaucoup mieux la ligne de cette Traction 7A ou 7B reconnaissable à son toit souple en moleskine et à ses klaxons montés sur le pare-chocs avant. Elle annonce déjà les conteneurs à bagages aérodynamiques que nous trouvons sur nos voitures actuelles. Son nom: « La Malle sur le Toit » ! Il fallait y penser… Ce dispositif ingénieux était démontable, et les bagages étaient bien protégés par cette caisse rigide à 2 ouvrants latéraux, fermés à clés. Si l’on compare les deux images, on pourrait penser que les photos ont été réalisées devant le même bâtiment (cf. pied du mur). Dans ce cas, cette malle pourrait aussi être une «TUBAUTO», photographiée probablement devant le siège de la société à Levallois.

2° Les malles accessoires

Cette photo montre une adaptation artisanale d’une malle probablement prélevée sur une « caisse carrée » de la fin des années 20 ou du tout début des années 30… La Traction semble être ou bien une 7S dernier modèle avec klaxons derrière des grilles non chromées ou bien une 11AL, mais la voiture date en tout cas d’avant avril 1935, vu que les sièges sont dépourvus d’une barre de maintien chromée.

La quatrième et la cinquième image montre bien l’adaptation ingénieuse, il faut le dire de cette malle prélevée, c’est sûr à voir cette photo, sur une « caisse carrée » de la fin des années 20 ou du tout début des années 30… Il n’est pas exclu, vu le travail vraiment bien fait, que la fixation ait été réalisée en petite série par un fabricant et adaptable sur d’autres modèles et marques de voitures. Pour revenir sur notre traction, le gros cache roue arrière et les gros pneus excluent d’emblée une 7C.

Nous terminons cette page des malles accessoires par ce document datant du Salon de l’Automobile de Paris d’octobre 1934 qui montre le stand «TUBAUTO». Cette société crée l'événement en ayant obtenu de Citroën cette monocoque découpée (A) dans laquelle des milliers de visiteurs vont pouvoir s'installer pour tester les nouveaux sièges légers en tube et à armature métallique. Elle est munie d’une malle de toit à face avant beaucoup plus aérodynamique que celle de notre deuxième photo. Nous nous sommes longtemps demandés à quoi correspondaient les boîtiers (B) accrochés aux panneaux de séparation du stand. En regardant à la loupe un document original, nous avons trouvé que c’étaient des cartes d’échantillons de tissus, comme on les connaît encore de nos jours. Un mystère de plus qui a trouvé une solution simple. Notez au passage la belle collection d’accessoires sur le stand de gauche (enjoliveurs de roues et calandres) et de droite (pistons «MONOPOLE»).

Zone de Texte: Les bagages sont logés dans un coffre arrière qui n’est accessible que de l’intérieur, ainsi les valises sont à l’abri du vol et des intempéries. Ouvrir ce coffre n’est qu’un jeu: il suffit de se déplacer légèrement et de faire pivoter le dossier du siège; cette manœuvre peut s’effectuer aisément pendant que la voiture est en marche.

Un dispositif d’accrochage du dossier est prévu sur les côtés de la caisse.
On peut loger dans le coffre des colis assez importants. Des mallettes spéciales peuvent être fournies moyennant supplément.

Le panneau arrière de la voiture comporte une large lunette en glace « Sécurit » garnie d’un store.

Documents

Traction 34/35

Zone de Texte: La résistance de la
monocoque
Zone de Texte: Photos d’accidents avec TA 34 /35 (1) (2)
Zone de Texte: Cartes postales à Tractions (1) (2) (3)
Zone de Texte: Le poste TSF
Citroën
Zone de Texte: L’historique et la technique du Poste
Zone de Texte: Le projet de remise en fonction TSF
Zone de Texte: Tous les Postes TSF
 connus à ce jour 
Zone de Texte: DOCUMENTS ET
ARCHIVES 
Zone de Texte:
Zone de Texte: Le système 
« Aérocamp »    
Zone de Texte: Les accessoires 
1934 et 1935
Zone de Texte: Les publicités
avec Traction 
Zone de Texte: Le détail de
l’intérieur des TA
Zone de Texte: Les freins 
Lockheed
Zone de Texte: Les carburateurs
Solex
Zone de Texte: Les pneus et jantes
Michelin
Zone de Texte: Le toit ouvrant
 « Celer »
Zone de Texte: Les phares Marchal
Cibié et Ducellier
Zone de Texte: Les films Citroën
en 1934
Zone de Texte: Expéditions, voyages, littérature
Zone de Texte: Traction Avant dans Concours Elégance
Zone de Texte: Zone de Texte:

Documents

des Années 34/35

Zone de Texte: Les calendriers
1934 et 1935 
Zone de Texte: Les Stations Service
des années 30
Zone de Texte: Les carburants
des années 30 
Zone de Texte: Le test d’époque d’un faux-cabriolet
Zone de Texte: L’Esprit Nouveau
des années 30
Zone de Texte: L’architecture
des années 30
Zone de Texte: Les nouvelles 
technologies
Zone de Texte: Les évènements de la vie de l’auto 34/35
Zone de Texte: Le Paquebot-Yacht
« Île de Beauté »
Zone de Texte: L’autodrome de
Linas-Montlhéry
Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: La route 
des années 30

Le Coffre à Bagages de Série et les Malles Accessoires

Traction Avant 1934-1935