Ah, la ligne des Tractions premiers modèles. Pure, dépouillée, sobre mais cohérente, l’idéal serait de la préserver tout en ayant la garantie d’une conduite sécurisée dans la circulation actuelle. Jusqu’au début de  1936, les indicateurs de direction n’étaient pas obligatoires. A partir du moment où la législation entra en vigueur, différentes solutions furent proposées sur le marché: clignotants lumineux ou indicateurs de direction à bras articulé qui se montaient sur le pied milieu. A partir de 1934, ce pied milieu présente dans le tiers supérieur un embouti prévu pour y loger un indicateur de direction: il suffisait d’ouvrir la tôle vers l’extérieur et encastrer un boîtier de clignotant. Les Usines Citroën avaient encore une fois anticipé un développement technique et législatif avant leur concurrence!

La solution que nous vous proposons est le clignotant « à l’américaine ». C’est quoi au juste? C’est simplement l’intégration des clignotants dans les feux arrières, dans le même boîtier, avec des branchements électriques permettant toute la signalisation arrière au moyen de 2 (ou parfois 3) ampoules. Nous avons préparé une animation plus loin sur cette page qui vous montre tout cela sans que nous devions nous perdre dans des explications débordantes.

 

Dans le commerce, il existe un module complet pour 6 Volts, de fabrication allemande, que j’ai voulu mettre sur ma 7S. Après avoir renvoyé deux modules au fabricant parce qu’ils ne fonctionnaient pas, le Garage Rétromobile a réalisé une construction très simple qui fonctionne grâce à des relais de 6 Volts. Nous n’allons pas nous étendre sur le volet technique d’un tel module, mais le principe est le suivant: lors du freinage, si vous actionnez p. ex. le clignotant gauche, un relais bloque l’arrivée du courant venant du relais de freinage de ce côté, et le relais du clignotant peut envoyer ses impulsions vers cette ampoule. Dès que vous arrêtez le clignotant, le relais libère le chemin vers l’ampoule s’occupant du signal de freinage.

La 11AL et la 7S 1934 bien connues avec leur ligne pure qu’aucun corps étranger ne perturbe.

Pour vous montrer le fonctionnement de ces clignotants intégrés, nous vous avons préparé la petite animation d’une sortie fictive en Traction gris Perle d’une durée de 60 secondes qui vous montre cette disposition dans plusieurs situations de jour comme de nuit. Un grand merci à mon fils Benjamin pour sa patience et son aide efficace! Et avec une bille en informatique comme moi, il faut en avoir, de la patience! Vous pouvez démarrer et arrêter l’animation à votre guise à l’aide des boutons.

Les deux photos suivantes montrent que des clignotants non intégrés dérangent la forme arrière très pure de nos Tractions. Évidemment, la sécurité à l’usage prime, mais des solutions viables existent. Les feux arrières comportent normalement 2 ampoules, une de 5 Watt pour les feux, et une de 15 Watt pour le freinage. Le premier pas pour améliorer la visibilité des feux arrières consiste à augmenter leur luminosité. Une alimentation par câbles en bon état, de section suffisante avec une bonne mise à terre sont évidemment un prémisse dans un circuit de 6 Volts. En appliquant de la peinture blanche à l’intérieur du boîtier, ou mieux en y collant un film chromé autoadhésif, on augmente de façon très significative l’intensité de la lumière.

A suivre

Guy LOOS  © 2004 - 2008

Zone de Texte: L’Esprit 
d’André Citroën
Zone de Texte: L’emploi du temps 
d’André Citroën
Zone de Texte: Etude industrielle
d’une 11AL de 1934
Zone de Texte: Dépositaires 
de l’Esprit? (1) (2)
Zone de Texte: Plans techniques
de la 22V8 (1) (2)
Zone de Texte: Les roadsters: authentique ou copie?
Zone de Texte: Le Guide Traction
1934 -1942
Zone de Texte: Les publications Collignon et Loos
Zone de Texte: PUBLICATIONS
Zone de Texte:
Zone de Texte: Les errata des
publications 
Zone de Texte: Les 70 ans de la TA 
à Versailles (1)  (2)
Zone de Texte: La restauration d’une 7 Sport 1934
Zone de Texte: Les 70 ans de la TA 
à Dunkerque  
Zone de Texte: La restauration d’une 11AL 1934
Zone de Texte: La fixation sécurisée
du cache roue
Zone de Texte: La couleur vert
moteur 1934
Zone de Texte: Rencontres autour des Traction
Zone de Texte: L’identification des Traction
Zone de Texte: La Succursale 
de Lyon
Zone de Texte: La Succursale de la Place de l’Europe
Zone de Texte: Le restaurant Lecot
à Rochetaillée
Zone de Texte: Le 31 rue Octave
Feuillet à Paris
Zone de Texte: Le Bistrot d’André à Paris XV
Zone de Texte: Voyage en Corse 
en 7S (2007)
Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: La Succursale 
de Bruxelles
Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte:

Les Clignotants Intégrés dans les Feux Arrières

Traction Avant 1934-1935

Collection G. Loos