Cette rubrique sert à publier toutes les données intéressantes concernant l’automobile et son environnement datant de ce milieu des années trente qui nous intéresse tout particulièrement. Des liens avec certaines pages de notre site ou même à l’occasion avec des pages d’autres sites permettent de mieux situer et expliquer les données. Cette page, dont les informations sont classées selon les dates, sera complétée au fur et à mesure des trouvailles et des découvertes. Comme toujours, les textes originaux sont en caractères noirs.

 

Jérome COLLIGNON et Guy LOOS  © 2004-2008

Février 1935:

 

L’autoroute Paris - Versailles: Il a été procédé, à la préfecture de Versailles, à l’adjudication des travaux du premier tronçon de l’autoroute projetée entre Paris et la région Versailles - Saint Germain. Les travaux, qui concernent l’exécution des terrassements et ouvrages d’art sur une longueur d’environ 8 kilomètres, dans la traversée de la Forêt de Marly, et dont le montant est d’environ 5 millions, vont pouvoir commencer dans un très court délai. Les travaux sont compris dans le programme des grands travaux du Plan Marquet pour la lutte contre le chômage. (la Vie Automobile)

 

Voitures « clochardes »: Bon nombre de propriétaires d’automobiles ont pris l’habitude de supprimer de leur budget les frais de garage, à Paris notamment: ils laissent leur voiture coucher dans la rue. On estime à plusieurs centaines, pour Paris seulement, le nombre de ces voitures « clochardes », autrement dit sans domicile fixe. Certaines petites rues de la capitale sont ainsi transformées, chaque nuit, en véritables parcs où les voitures reposent sous la garde de la Providence. Les garagistes parisiens se sont émus de cette concurrence gratuite que leur fait le plein air; une de leurs associations vient de faire une démarche auprès de la Préfecture de Police pour enrayer ce que tous, garagistes ou non, considèrent comme un véritable abus. Pratiquement, on ne peut évidemment séparer le droit de stationner et l’usage même de l’automobile; l’un ne va pas sans l’autre. De là à tolérer l’abus de ce droit, il y a loin: autant il est légitime de laisser momentanément une voiture devant un immeuble où l’on a affaire, autant il est inadmissible de l’abandonner toute une nuit devant sa porte et encore plus celle d’une maison voisine. Je pourrais citer une rue de Paris où il est couramment impossible d’aborder, de nuit, un seul immeuble! Inutile de dire quelle gêne en résulte pour les habitants des rues ainsi … privilégiées: blocage des portes d’entrée, manœuvres bruyantes, flaques d’huile répandues sur la chaussée. Ils protestent et ils ont raison. En conséquence, la Préfecture de Police vient de publier une note pour rappeler aux automobilistes parisiens que la rue n’est pas un garage. Les textes qui régissent le stationnement dans Paris sont d’ailleurs suffisants pour permettre la répression des abus: il suffira donc d’une surveillance, bien facile à exercer, pour faire perdre aux voitures l’habitude de coucher dans la rue, alors que ce n’est pas la place qui manque dans les garages. (la Vie Automobile)

 

La réglementation des postes TSF installés à bord des voitures publiques: Le préfet de police vient, par ordonnance, de réglementer l’installation des postes radioélectriques récepteurs de TSF sur les véhicules publics. Cette ordonnance précise que cette installation et le fonctionnement des postes doivent satisfaire aux conditions suivantes: a) le réglage de la puissance de l’émission est effectué de façon à empêcher l’audition à l’extérieur des véhicules; b) l’appareil est disposé de manière à éviter que le chauffeur ne soit distrait ni par la manœuvre des boutons, ni par l’audition; c) l’utilisation du poste est interdite dans le jour pendant le stationnement du véhicule et la nuit de 22 heures à 7 heures. Il est, en outre édicté qu’en aucun cas l’usage du poste installé ne peut donner lieu, de la part du conducteur, à la perception d’une taxe ou d’une rémunération quelconque en sus de la somme inscrite au compteur pour une course effectuée au tarif réglementaire. (la Vie Automobile)

 

Juillet 1935:

 

La sanction immédiate de Zagreb: Quand un automobiliste, venant d’enfreindre quelque règlement de la circulation parisienne, entend le coup de sifflet d’un agent et va se ranger, docile et contrit, au trottoir, il sait ce qui l’attend: une semonce et une contravention. A Zagreb, les choses ne se passent pas ainsi. Après la semonce, l’agent fait le tour de la voiture et dégonfle les quatre pneus du coupable! Celui-ci n’a plus qu’à s’armer de patience et de sa pompe à air… Il paraît que cette sanction immédiate, à laquelle le délinquant ne peut parer qu’en faisant jouer un piston fort différent de celui qui, chez nous, lève parfois les contraventions, est très efficace. A nous les gonfleurs automatiques! (L’Actualité Automobile)

 

Fumées des moteurs Diesel: La Fédération nationale des Clubs automobiles, que préside le vicomte de Rohan, était intervenu il y a déjà plus d’un an, auprès de la Chambre syndicale des Constructeurs, de la Fédération nationale des Transporteurs et de Pouvoirs publics, pour que des mesures soient prises afin de parer à la gêne provoquée par les dégagements de fumées des moteurs Diesel. La question a été suivie à la Commission centrale des Automobiles et de la circulation, à la suite de quoi M. Henri Roy, ministre des Travaux publics, vient d’adresser aux préfets des instructions en conséquence : Il est interdit aux véhicules automobiles d’émettre, sur la voie publique, des fumées épaisses ou des gaz malodorants susceptibles de nuire à la sécurité de la circulation ou d’incommoder les autres usagers de la route. D’autre part, le ministre a préconisé comme silencieux l’utilisation sur les véhicules Diesel d’un tuyau d’échappement recourbé verticalement vers le ciel dans sa dernière partie et débouchant à une hauteur minimum de 2,50 mètres. Bien que les émissions de fumée deviennent de plus en plus rares, voilà un arrêté qui prête à confusion. Allez donc prouver que votre échappement est malodorant tolérable ou malodorant intolérable. Il faut pourtant considérer que si la fumée, provenant d’un mauvais réglage, peut être évitée en grande partie, on pourra tout essayer sans succès, pour rendre odorants les gaz d’échappement des Diesel. Du reste, sans même aller chercher les Diesel, nous croyons que les premiers fautifs à qui serait applicable cet arrêté sont les autobus de la S.T.C.R.P. (Ndlr: autobus parisiens). Mais, les autobus sont tabous, et puis l’arrêté ne vise que les Diesel… alors? (Ndlr: les autobus parisiens à ce moments furent équipés de gros moteurs à essence Renault, Somua ou Panhard). Il ne nous reste plus qu’à faire semblant de ne pas sentir. (L’Actualité Automobile)

 

Octobre 1935:

 

Les autostrades en Allemagne: La construction de 7000 kilomètres d’autostrades qui devront être terminées dans un délai de six à sept ans se poursuit activement. Le premier juillet 1934, 1600 kilomètres étaient à peu près achevés et une tranche de 2500 kilomètres était commencée. A la fin de 1934, 71234 ouvriers étaient employés à la construction d’autostrades. Actuellement, 2700 kilomètres sont en cours; 600 kilomètres seront ouverts à la circulation au début de 1936 et 1160 kilomètres à la fin de la même année. On prévoit la construction de 1000 à 1500 kilomètres par an. On envisage aussi de faire autour de Berlin une ceinture de 180 kilomètres d’où partiraient 7 autostrades. Ces autostrades seront composées de deux pistes de huit mètres de large, séparées par une bande de verdure de quatre mètres. Sur cette bande s’élèvera une haie destinée à empêcher, la nuit, l’éblouissement causé par les phares. Les côtés seront bordés afin d’empêcher les piétons d’y accéder. (L’Actualité Automobile)

 

Une heureuse initiative en Italie: Le Duce qui tient à ce que l’industrie automobile italienne se développe sans cesse a décidé que: 1° toute voiture neuve sera exonérée pendant un an du paiement de la taxe de circulation; 2° la taxe de circulation en vigueur sera réduite d’un quart et d’un tiers suivant la puissance de la voiture; 3° le paiement de la taxe pourra être fait par versements mensuels. Ces mesures sont entrées en vigueur le premier juillet.(L’Actualité Automobile)

 

L’automobile en Italie et en Suède: Il y a quelque temps, le prix trop élevé de l’essence (5 francs le litre), détournait des touristes étrangers d’Italie. Pour développer la circulation des touristes français, belges et allemands, en Italie, le gouvernement de ce pays vient de créer des bons d’essence qu’il faut remettre à la frontière aux touristes en auto et avec lesquels ceux-ci paient une partie du prix de l’essence consommée dans le pays.

Le gouvernement suisse vient d’adopter la même mesure. Il a augmenté les droits sur l’essence, mais pour éviter que cette majoration n’éloigne les automobilistes de ses routes alpestres, il va leur consentir une remise sur les prix intérieurs.

Ah diable, là, quelqu’un a fait une gaffe, le titre et le contenu de la nouvelle divergent quelque peu… (L’Actualité Automobile)

A suivre...

Documents

Traction 34/35

Zone de Texte: La résistance de la
monocoque
Zone de Texte: Photos d’accidents avec TA 34 /35 (1) (2)
Zone de Texte: Cartes postales à Tractions (1) (2) (3)
Zone de Texte: Le poste TSF
Citroën
Zone de Texte: L’historique et la technique du Poste
Zone de Texte: Le projet de remise en fonction TSF
Zone de Texte: Tous les Postes TSF
 connus à ce jour 
Zone de Texte: DOCUMENTS ET
ARCHIVES 
Zone de Texte:
Zone de Texte: Le coffre de série et malles accessoires
Zone de Texte: Le système 
« Aérocamp »    
Zone de Texte: Les accessoires 
1934 et 1935
Zone de Texte: Les publicités
avec Traction 
Zone de Texte: Le détail de
l’intérieur des TA
Zone de Texte: Les freins 
Lockheed
Zone de Texte: Les carburateurs
Solex
Zone de Texte: Les pneus et jantes
Michelin
Zone de Texte: Le toit ouvrant
 « Celer »
Zone de Texte: Les phares Marchal
Cibié et Ducellier
Zone de Texte: Les films Citroën
en 1934
Zone de Texte: Expéditions, voyages, littérature
Zone de Texte: Traction Avant dans Concours Elégance
Zone de Texte: Zone de Texte:

Documents

des Années 34/35

Zone de Texte: Les calendriers
1934 et 1935 
Zone de Texte: Les Stations Service
des années 30
Zone de Texte: Les carburants
des années 30 
Zone de Texte: Le test d’époque d’un faux-cabriolet
Zone de Texte: L’Esprit Nouveau
des années 30
Zone de Texte: L’architecture
des années 30
Zone de Texte: Les nouvelles 
technologies
Zone de Texte: Le Paquebot-Yacht
« Île de Beauté »
Zone de Texte: L’autodrome de
Linas-Montlhéry
Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: Zone de Texte: La route 
des années 30

Les Petits Évènements de la Vie Automobile des Années ‘34 et ‘35

Traction Avant 1934-1935